Accords mets & vins, Nos produits

Une rentrée gourmande pour petits et grands

Une rentrée gourmande pour petits et grands

Quelle meilleure façon d’aborder la rentrée qu’en se faisant plaisir ? Notre nouvelle pâte à tartiner chocolat noir-noix de cajou ravira les petits au moment du goûter et les plus grands, en fin de repas, accompagné d’un vin de caractère. 

Elaborée par Jonathan Chapuy, chef pâtissier de « La Dame de Pic – Le 1920 » du Four Seasons Hôtel à Megève, cette friandise forte en chocolat, peu sucrée et légèrement craquante, sublime la noix de cajou biologique cultivée par de petits producteurs béninois. 

Qui plus est, nous avons fait le choix de travailler cette noix de cajou de façon éthique. La transformation des fruits secs est assurée par Tolaro Global, directement au Bénin. Depuis 2010, cette entreprise labélisée Bio et Fair Trade, soutenue par la Compagnie Benjamin de Rothschild, transforme elle-même sa production et propose ainsi les premières noix de cajou 100 % made in Africa. 

Sur un morceau de brioche fondante, sur une crêpe encore chaude ou tout simplement à la cuillère, cette Pâte à tartiner est un plaisir addictif. Comment ne pas succomber à ce délice  ?

Véritables cadeaux de la nature, le cacao et le raisin ont beaucoup en commun et partagent, entre autres, une infinité de terroirs et d’arômes expressifs. Tout comme le vin, la dégustation d’un chocolat est captivante et sa gamme d’une incroyable richesse. 

Pour un mariage heureux entre ces deux produits divins, il est préférable de choisir un vin rouge à base de cépages bordelais tels que le Merlot ou le Cabernet Sauvignon. Il est également conseillé de sélectionner un vin mature (millésime 2005 à 2010) offrant des arômes de cacao torréfié pour parachever un accord gustatif parfait.

Elevé au sein du vignoble Rupert & Rothschild Vignerons dans la région de Franschhoek en Afrique du Sud, le Baron Edmond 2017 est un vin racé, au grand potentiel de garde. 

Avec ses arômes alléchants de fruits rouges et noirs, le Baron Edmond 2017 s’accordera parfaitement avec un dessert chocolaté comme un fondant chocolat-mangue. En bouche, le palais est caressé par des tannins soyeux, développant progressivement des saveurs de cranberry et de chocolat noir.


Prêt à boire, le Château Clarke 2006 brille dans ce millésime. Fondé en 1771 par un chevalier irlandais du même nom puis acquit par le Baron Edmond de Rothschild en 1973, le Château est devenu une référence de l’appellation Listrac-Médoc.

Tout de suite, le nez est accueilli par une expression aromatique de fruits noirs, similaire à la myrtille et à la mûre. Vin charpenté aux tannins fermes, le Château Clarke 2006 profite d’un millésime puissant et riche, idéal pour ennoblir une généreuse forêt-noire. 

Notre sélection