Conseils de dégustation

Comment tenir un verre de vin ?

Comment tenir un verre de vin ?

Il est commun de tenir son verre de vin par le pied, voire par le socle pour les professionnels, et ce pour plusieurs raisons. La première est pour ne pas réchauffer le vin. En effet, la main sur le verre réchauffe le vin et rend la dégustation moins agréable. Par ailleurs, la main a tendance à masquer le vin, alors qu’il est plus agréable de pouvoir apprécier ce que l’on s’apprête à boire en commençant par l’observer. Le vin doit être apprécié visuellement, olfactivement et gustativement. Le verre joue ainsi un rôle important dans la dégustation du vin. La forme, la matière, l’ouverture ainsi que sa dimension sont autant de paramètres qui influencent le bon développement des arômes du vin.

Pourquoi les verres à vin ont-ils un pied ?

Il y a de multiples raisons au fait d’avoir un pied sur nos verres à vin aujourd’hui. La première serait pour éviter les empoisonnements car les domestiques devaient tenir le verre par le pied et non par le corps du verre pour l’esthétique mais également pour ne pas pouvoir mettre de substances dedans. Une autre raison est de ne pas laisser des traces de doigts sur le ballon. Un verre de vin se compose de trois éléments principaux, il y a d’abord le socle (la base), le pied (la tige) et le ballon (calice). Plus le verre sera fin, plus agréable sera la dégustation.

Les différents types de verre à vin ?

Les verres de vin jouent un rôle primordial dans la dégustation du vin, c’est pourquoi il est important de bien le choisir (et de bien le tenir). Il existe une multitude de matières, de formes et de couleurs possibles. Pour vous aider à vous y retrouver nous allons vous expliquer quel verre choisir pour quel vin et comment bien le tenir. Un verre de vin se compose de trois éléments principaux, il y a d’abord le socle (la base), le pied (la tige) et le ballon (calice). Plus le verre sera fin, plus agréable sera la dégustation.


Depuis 1971, le verre idéal de dégustation est le verre INAO (créé dans les années 1970 par l’Institut National des Appellations d’Origine) qui est de plus en plus remplacé par le verre de type Excellence, un verre qui passe plus facilement au lave-vaisselle et qui permet de déguster de plus nombreux vins. Dans les faits, il existe autant de verre à vin que de cépages voir plus en fonction de l’âge du vin.

Pour ce qui est de tenir le verre, vous pouvez le prendre par la tige à l’aide de votre pouce, de votre index et de notre majeur (méthode la plus simple), si vous êtes plus en confiance le pouce et l’index peuvent suffirent.

Vous pouvez également vous saisir de votre verre par le socle, votre pouce viendra s’appuyer dessus quant à l’index, il viendra soutenir l’ensemble par le dessous. C’est une méthode moins stable qui peut demander un peu d’entrainement. Attention à ne jamais se saisir de votre verre par le ballon. En plus d’être mal vu, le verre portera la trace de vos doigts ou de votre paume et vous réchaufferez, le vin qui s’y trouve.

Voici quelques conseils de sélection de vos verres

Verre à vin rouge

Les verres de vin rouge doivent posséder un contenant large. Un resserrement au niveau de la cheminée est présent pour développer les arômes. Pour le servir, il ne faut pas dépasser 50% de la contenance du verre et une température comprise entre 15 et 18 degrés selon le type de vin.

Verre à vin blanc

Les verres de vin blanc doivent posséder un contenant plutôt large avec un haut resserré,. Il n’est pas nécessaire d’avoir des verres spéciaux pour les blancs, un verre classique fera l’affaire tant que le ballon est suffisamment étroit. Pour le servir, il ne faut pas dépasser 1/3 de la contenance du verre et une température comprise entre 10 et 14 degrés.

Verre à vin rosé

Les verres à vin rosé doivent posséder un contenant plus haut et mince pour le développement des notes de tête. Ces vins n’ayant pas besoin d’être trop oxygénés, le fait d’avoir une ouverture réduite permet l’allongement des arômes de fruits et de fleurs en bouche. Pour le servir, il ne faut pas dépasser les 2/3 de la contenance du verre et une température comprise entre 8 et 10 degrés pour les ordinaires et entre 11 et 13 pour les rosés les plus pointus.Ils se débouchent au dernier instant.

Verre à vin champagne

Il existe plusieurs modèles de verre pour déguster du champagne. Il y a la coupe qui est un verre large et assez petit. Elle a l’inconvénient de laisser s’échapper les bulles mais également les arômes. Il y a également la flûte qui est généralement étroite et qui favorise la concentration de CO² et annihile les arômes. La tendance est plutôt au verre à vin (verre INAO) ou au verre en forme de tulipe qui aurait été créée spécifiquement pour déguster le champagne comme il se doit. Pour le servir, vous pouvez le remplir au 3/4 de la contenance du verre, et le servir le plus froid possible avec une température comprise entre 6 et 8 degrés.

Notre sélection